7 trucs déco que les gars ne comprennent juste pas

J’adore mon mari. Il est attentionné et travaillant, drôle, habile de ses mains et surtout un formidable père de famille. Mais il y a des choses que mon chum { et plusieurs autres membres de son espèce j’assume librement } ne comprend juste pas quand il s’agit de déco. Des questions du genre: « On a vraiment besoin d’autan de coussins sur notre lit? » font partie du quotidien de la vie de couple. Je me suis donc dit que ce serait amusant, et un tantinet éducatif, de faire le recensement de ce qui différencie la population de Mars de celle de Vénus.

Voici la liste des 7 trucs déco que les gars ne comprennent juste pas

la déco festive

Ne montez pas aux barricades messieurs, on le sait que vous aimez les décorations des fêtes, mais je pense que vous ne les aimez juste pas autant que nous et surtout pas pendant aussi longtemps. Cas d’espèce: nous avons fait notre sapin à la mi-novembre – une date tout à fait satisfaisante pour moi et surtout pour mon travail me donnant le temps de prendre des photos pour le blogue. De l’autre côté, j’ai vu chéri rouler les yeux, et refuser d’allumer le sapin jusqu’au 4 décembre, date à laquelle il pensait raisonnable de décorer.

les bibelots en forme d’animaux

Chats, lamas, chiens { même les Stafforshire Dogs }, poissons (??!!), girafes, lions, bref, tous les animaux en céramique, papier mâcher ou en bois sont un grand mystère pour la gente masculine. Ils sont à priori inutiles, fragiles et ramasse poussière, selon messieurs.

les coussins

Combien de coussins sont trop de coussins? Pour moi la réponse est simple: il n’y en a jamais trop. Pour les gars, la réponse est aussi simple: le moins possible. Les gars sont à penser qu’il faut les « fluffer » pour qu’ils soient beaux, les déplacer du lit au banc ou à la chaise dans la chambre, le soir venu, et du banc au lit le lendemain, ou encore les tasser d’un côté à l’autre du canapé pour espérer se trouver un petit coin confortable pour écouter la télé.

les chandelles

Ça coule sur les tables, ça sent souvent trop fort quand elles sont allumées longtemps et en plus c’est dangereux avec le chat qui peut les faire tomber et mettre le feu à la maison. Oui, c’est vrai. Mais il n’y a pas d’éclairage qui remplace celui d’une chandelle: feutré et intime. En petites quantités ou en groupe pour créer une vignette dans un foyer désaffecté par exemple, elles sont le parfait petit « je ne sais quoi » qui rende une déco moins fonctionnelle et plus accueillante.

les vieilles tasses

Elles sont un petit luxe décadent à l’heure du thé, celui de pouvoir siroter une boisson chaude dans l’une de ces petites oeuvres d’art et un luxe dont j’aurai peine à me passer. Mais bon, il semblerait que ce plaisir ne soit pas partagé par le sexe opposé. Ils les trouvent trop petites pour leur café, trop feminines pour être vu avec et ça… c’est quand ils ont même le droit de les sortir de l’armoire pour s’en servir. Je ne pense pas me tromper en disant que pas mal tous les gars trouvent complètement inutiles les collections de tasses antiques. Mais elles sont si jolies pourtant { petits yeux doux }. Elles évoquent un peu de nostalgie &  un brin d’histoire aussi des arts domestiques d’une époque depuis longtemps révolue. En plus elles valent souvent leur pesant d’or, se vendant sur des sites d’enchères à plusieurs dizaines voir même centaines de dollars.

les petits bols pour les bagues

Quand est-ce que la traditionnelle boite à bijoux, acceptée de tous, a-t-elle cédée sa place à la plus envahissante panoplie de petites assiettes à bagues? Je ne saurai le dire, mais les gars eux les trouvent vraiment de trop. Elles donnent un air de « je me laisse trainer volontairement » plutôt que d’évoquer un sentiment de légèreté décorative. Les gars ne voient absolument aucun avantage à voir les jolies { et souvent précieuses } bagues de leur douce, trainer à la vue, dans rien de moins qu’une soucoupe cute.  Je ne dis pas que je suis d’accord avec l’argument, mais j’avoue que je le comprend. Il est vrai qu’il m’est arrivé une fois ou plusieurs, de chercher une bague et de ne plus me rappeler dans laquelle des bols je l’avais laissée. Oh well.

les voilages

« Ils ne sont pas opaques pour la nuit et sont parfaitement inadéquat pour nous protéger de la vue des voisins parce qu’on voit à travers. » Voila l’argument qu’on m’a à plusieurs fois servi sur un plateau d’argent en fait de la présence de voilage dans une pièce. Sur ce dernier point messieurs, je vais vous tenir tête bec et ongle car les voilages sont utiles. Dans des décors épurés et fonctionnels, où chaque objet propose des lignes franches et des angles droits, les voilages viennent ajouter une saine dose de souplesse et de douceur. En plus, les pleins-jours sont vaporeux et diffusent la lumière entrante, la rendant moins tranchante et crue sur l’ambiance de la pièce et surtout moins dommageable pour les recouvrement de tissus des meubles avoisinants.

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7


Une déco cocooning en 7 points

deco_cocooning_1-1

Avec les heures d’ensoleillement qui sont à leur plus court de l’année et le mercure qui plonge, je ne sais pas pour vous, mais moi je resterais bien sous la couette, au chaud avec un bon livre et une tasse de thé. Mais il y a des petits trucs  déco qui peuvent nous aider. Pour ne pas se laisser abattre par le froid et le mauvais temps, on choisit une décoration cocon. Comment faire alors pour repenser notre déco sans tout changer? Quelques couleurs chaudes, des matières et tissus confortables, un éclairage revisité et notre maison devient accueillante, chaleureuse, le salon un espace cocooning & la chambre invite au repos ressourçant.

Voici mes 7 astuces pour une déco cocooning: 

deco_cocooning_5

LA COULEUR

Allez on fait le grand ménage et on range les couleurs “color block” et les punchs vitaminés de l’été au profit des teintes neutres et enveloppantes avec des accents choisis de couleurs plus feutrées. Sur une base de blanc ou de noir, les teintes de sable, gris chauds, de crème, et grège viennent donner le ton. Ensuite, inspirées de la nature, on juxtapose des touches de jaune safran, ocre, pourpre, rouge « sang de boeuf », marine et espresso en accent.

deco_cocooning_2

ON AMÉNAGE UN COIN LECTURE

Canapé capiteux, chaise berçante, fauteuil large et confortable ou, encore mieux, suspendu, ils invitent à la rêverie et au cocooning. On en fait le point focal de la pièce, idéal pour y passer un moment de détente.

deco_cocooning_1

LES COUSSINS & JETÉS: MORE IS MORE

L’approche minimaliste ne s’applique pas quand il fait “frette” dehors. Au lieu du minimalisme léger et aéré qu’on aime l’été, on mise plutôt sur des jetés moelleux, les couvertures tricotées chunky, et les jetés qui réchauffent le décor et donnent un look irrésistiblement confortable au lit et au canapé.

deco_cocooning_6

LES MATIÈRES NATURELLES

Les soirées sont longues, aussi bien être confortables. Pour s’emmitoufler, rien de tel que le mohair ou le cachemire. Toute aussi douce, la laine a tissé sa toile en déco et habille désormais coussins, poufs, & suspensions. Autre matière hivernale par excellence, la fourrure. Pour une déco cocooning, rien de mieux qu’une fourrure pour rappeler les décors des habitats scandinaves. Avec une peau de mouton vous pouvez recouvrir votre canapé, votre sol, votre chaise, votre banc ou même votre mur. Quant aux objets déco, c’est le même scénario. On aime le bois, le liège, le feutre et le bambou.

deco_cocooning_4

UN ÉCLAIRAGE FEUTRÉ

Partout dans la maison on multiplie les sources de lumières. Idéalement, la source de lumière principale de toute pièce est la lumière naturelle, qui est encore plus blanche et enveloppante quand vite l’hiver et on vient ensuite appuyer cette source de lumière d’éclairage d’appoint variable. Il faut entre autre une source qui éclaire bien quand on s’habille, qu’on cuisine ou qu’on se maquille, et une secondaire, plus douce, pour lire ou se reposer. Dans le salon, tamisez les lumières et optez plutôt pour un éclairage intimiste agrémenté de chandelles. L’éclairage tamisé est propice à la relaxation.

deco_cocooning_3

LE CONFORT SOUS LES PIEDS

Pour réchauffer une pièce avec un seul objet déco, choisissez un tapis conçu dans des matières chaudes comme la laine, la fourrure ou le feutre.

deco_cocooning_8

LES “SENT BONS”

Beaucoup de notre appréciation d’un état de bien être passe par nos sens et de ceux-ci l’odorat en est un important. Les odeurs peuvent nous détendre et nous rassurer. Pensez par exemple à une enveloppante odeur de pain chaud qui est accueillante et invitante. Sans vous lancer dans de la cuisine perpétuelle, il se vend des diffuseurs & chandelles qui ajoutent à la pièce une délicate odeur. Mes préférées sont celles-ci, j’en ai une dans chaque pièce je pense. Trouvez la vôtre mais surtout faites attention que celle-ci ne soit pas trop prenante et de source naturelle, autrement son odeur pourrait vous prendre à la gorge et vous tomber sur le coeur.

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8


Mon coeur d’enfant au Salon des métiers d’art de Montréal

papier-emballage

Avez-vous des marqueurs de temps comme ça qui sont devenus des traditions annuelles de votre calendrier? Des évènements qui vous interpellent tant par leur facteur nostalgique que pour la mission qu’ils évoquent? Et bien pour moi, le Salon des métiers d’art c’est ça. Ma maman m’y amenait quand j’étais enfant et c’était pour moi le début du temps des fêtes. Un marqueur de temps annuel aussi important que la photo assise sur les genoux du Père-Noël de centre d’achats ou La Guerre des Tuques à Ciné-Cadeaux qui marquait le début des vacances scolaires.

Il y avait quelque chose de chaleureux à fouiner dans les allées de beaux produits tous neufs, de confections originales de doigts de grand-mamans et de petits bijoux, parfois étranges certes, mais toujours délicats et faits avec amour. Et surtout, il y avait pour moi une grande fierté (déjà petite) de constater à quel point il y en avait des gens au Québec avec un talent fou!

Les années ont passées mais mon amour du Salon n’a pas diminué. Oui il y a bien eu quelques années, quelque part au milieu des années ’90, ou j’ai trouvé que certains des produits n’étaient pas très jeunes jeunes disons, mais comme le temps change les choses. Y êtes-vous allé dans les dernières années? Non? Et bien je vous encourage à le faire et visiter le 61e Salon des métiers d’art de Montréal (SMAM) qui se déroulera du 8 au 18 décembre à la Place Bonaventure et y découvrir des créateurs et créatrices qui créent des produits tendance, de bonne qualité, et tous aussi uniques les uns que les autres.

Si vous êtes du genre à trouver le salon étourdissant par sa taille et le nombre de ses exposants, et bien je vais tenter de vous réconcilier avec l’aventure avec ma sélection de mes 20 coups de coeur du salon 2016.

1

2

3

Mes 20 coups de coeur du SMAM

  1. Jenny San Martin
  2. Stéphanie Goyer Morin & Alexandre Boudreault: BolsFestonnés
  3. Création Marie-Hélène Robillard
  4. Atelier49 par Corinne Gandolfi
  5. Atelier Make: assiettes de dégustation
  6. Petits Mots
  7. Baltic Club: Sloth banner
  8. Manteau Desloups
  9. Mathieu Gnocchini
  10. Michèle Lavoie
  11. Cantin
  12. Sebomari: Tasse à Mesurer
  13. Oriana Ivaniuta
  14. Annick Lévesque :Pompom fourrure
  15. Création Marie-Hélène Robillard
  16. Ropes & Wood: La Brise Glace
  17. Tirigolo: aviateur
  18. Veilles sur Toi: veilleuse chien
  19. Pascal Normand: Quai de l’Horloge
  20. Pull pour enfants: Tirigolo


Noël: Un look botanique pour le brunch

brunch_de_noel_1

Ma famille est moderne, c’est le moins qu’on puisse dire. Entre mes 2 parents qui sont divorcés, puis remariés, mes demi-soeurs et frères des nouveaux unions, leurs enfants à eux (mes frères) et toute la vaste famille élargie de mon côté et celui de mon mari… disons qu’il n’y a pas assez de jours au temps des fêtes pour espérer souper avec tout le monde. Alors, aux grands maux les grands moyens, je maximise les opportunités de voir la famille et nos amis en prenant avantage de tous les repas possible.

Le Brunch est l’un de ces repas durant lequel j’adore recevoir. La lumière blanche d’hiver y est douce, tout le monde est {relativement- c’est quand même le temps des fêtes } en forme et le repas est à priori plus léger que ses opposants nocturnes. Alors cette année, pour que ma table soit festive et invitante pour le déjeuner, j’ai choisi une thématique botaniqueNo en vert, blush et cuivre.

Je vous partage les éléments principaux du décor.

brunch_de_noel_2

brunch_noel_veronneau

Les textiles

C’est le temps des fêtes, on met le paquet! Oui les serviettes de table en papier sont pratiques, mais on va se dire les vraies affaires, elles ne sont pas le choix le plus décadent & éco-responsable auquel on puisse penser. Je suis vraiment partiale au lin qui est élégant et tellement décontracté avec son fini légèrement froissé. En fait de nappe, je voulais sortir du blanc sans pour autant tomber dans des couleurs traditionnelles de Noël. J’ai décidé de faire ma propre nappe avec du lin de couleur blush.

Astuce déco: Avant de vous lancer dans la confection et les coutures de votre nappe, assurez-vous de laver le tissu afin qu’il refoule autant qu’il le souhaite et que vous n’ayez pas de mauvaise surprise ensuite.

Pour les serviettes de table, j’ai aussi choisi du lin, mais dans une teinte de bleu nuit riche et saturé. Je trouve que ça « masculinise » la mise en table et que ça coupe un peu le facteur « sweet » qu’aurait autrement eu la table avec, par exemple, des serviettes blanches, lin naturel, ou même rouge.

brunch_des_fetes

holiday_brunch

Le centre de table & éléments déco

Pour le centre de table, je me suis gâtée! Je suis allée fouiner chez Veronneau, une entreprise québécoise depuis plus de 30 ans merci beaucoup, pour y découvrir d’abord une féérie de Noël totale et complète avec des centaines de guirlandes, ornements & décos pour la maison, sapins, lumières, et couronnes, mais aussi des végétaux éternels de tout acabit, qui m’ont permis de composer mon centre de table végétal. J’utilise ici le mot « éternel » plutôt qu’artificiel, car franchement, les plantes et branches sont tellement belles qu’elles pourraient aussi bien être naturelles.

Alors voici ce que j’ai pris: 

2 grandes branches de sapin givré, pour faire mon fond, déposées directement sur la nappe.

4 boules de plantes grasses: 3 petites et une grande

1 boule de mousse

1 espèce d’immense racine tortillée pour ajouter à l’effet graphique et forestier du centre de table

3 bouquets de baies crème & pin

1 fleur de poinsettia crème

1 paquet de plante grasse de couleur pourpre pour ajouter un peu de texture et de couleur à l’arrangement

Ensuite, tout ce que j’ai fait c’est de venir piquer certains de mes éléments dans la plus grosse des boule verte et d’entrelacer les autres éléments, comme la racine, pour un effet complexe et botanique. Si jamais vous avez envie de quelque chose de similaire sans le tracas de devoir le faire vous-même, ils ont sur place des fleuristes designers pour vous aider dans vos créations florales ou festives. Ce qui j’aime aussi de la composition que j’ai faite, c’est que je vais pouvoir la conserver sur la table tout l’hiver pour un look forestier hivernal qui vivra bien plus longtemps que simplement le temps des fêtes.

Avec un aussi gros { mais pas haut – pour bien coir les invités de part et d’autre de la table } centre de table, j’ai cru bon de garder les autres éléments décoratifs à un minimum afin de ne pas surcharger le look. J’ai donc simplement ajouté une trentaine de mini grelots métalliques et déposés des ornements cuivrés, en guise de marque-places, dans les bols.

brunch_noel_detail

Christmas_tablescape

La vaisselle, coutellerie & verrerie

Parce que la table est déjà bien chargée et festive, j’ai opté pour de la vaisselle neutre mais avec quand même un petit intérêt dans la ligne grise qui borde le tour de chaque bol et assiette. Les tasses de Moscow Mule en cuivre sont un cadeau que j’ai reçu l’an dernier et que j’adore. Bien entendu, j’ai ajouté des flutes de champagne remplies de mimosa faits à partir de jus d’orange, de litchi et de mousseux. Simple et délicieux.

Astuce party: Voici 6 recettes de mimosa pour faire changement du combo mousseux + jus d’orange.

Ce sont toutefois les couverts qui, cette année, m’ont faits craquer en fait d’éléments utiles sur la table avec leur look moderne et leur revêtement cuivré. Un mot d’ordre toutefois, je vous recommande de les laver à la main pour ne pas qu’ils ternissent au fil du temps. Un petit prix à payer pour les conserver beaux et brillants longtemps.

Holiday_brunch

Alors voila, la table est mise, il ne reste plus qu’à attendre la parenté. Joyeuses fêtes!

Liste Shopping

Végétation du centre de table:  Veronneau

Tissu Blush, 100% lin: CM Textiles

Couverts des fêtes cuivrés: EQ3

Ensemble de vaisselle Union Street de Gordon Ramsay: La Baie

Tasses Moscow Mule en cuivre: La Baie

Flutes à champagne: Ikea

chandelier en béton & doré: Bouclair

Chandelier en hauteur cuivré: H&M Maison

Seau à glace avec accents de teck: vintage

Mini grelots métalliques: Simons

Flocons de neige cuivrés: Simons

Plat de service Fishs Eddy: West Elm

Théière: vintage

Lapin aux oreilles dorées: Anthropologie

brunch_des_fetes_3

photographe: Phil Bernard pour le Répertoire Déco


Joyeux décembre: notre calendrier de l’Avent

white-christmas-3

Bon et bien on ne peut plus dire que c’est trop d’avance car, avec l’arrivée du mois de décembre, le temps des fêtes est officiellement à nos portes. Depuis 8 ans maintenant que je blogue, je maintiens une tradition qui m’est chère: celle de vous offrir un calendrier de l’Avent d’inspiration déco et de tirages. C’est ma façon à moi de vous dire merci de nous lire, de consulter les milliers de pages de notre répertoire, de venir faire votre tour sur notre page Facebook, Twitter ou Instagram et juste de nous inclure dans votre quotidien.

white-christmas-1

Pour participer

Alors voila, on va commencer tout de suite avec un premier tirage qui se tiendra sur Facebook cette fois-ci. Vous n’aurez qu’à liker la publication du billet & notre page +  y laisser un commentaire et le tirage sera fait au hasard parmi les participants samedi à 20h.

Le prix

Un filet de provisions fait à la main par Lacoursière dans une couleur BLUSH exclusive à Damask & Dentelle. Une belle collaboration entre nos deux entreprises pour vous faire découvrir l’immense talent de cette créatrice. (valeur 75$)

junophoto_shoot_produitsportrait_dd_lr-005-600x600

Les règlements

Vous devez être résident(e) du Québec. Le concours débute le 1 décembre 2016 et se terminera le 3 décembre 2016 à 20h. Une seule participation ou commentaire par personne. Seuls les commentaires laissés sous la publication Facebook seront comptés.  Le tirage se fera au hasard en utilisant random.org. Le ou la gagnant(e) sera annoncé sur Facebook le 4 décembre. Le produit vous sera envoyé par la poste. Bonne chance! 

white-christmas-4photos: 2 | 3