Tendance 2017: Les éléments naturels

La capacité de faire entrer la nature dans la maison est une ambition que l’Homme (avec un grand H) a  cherché à obtenir au cours des siècles. Leur attrait naturel et organique les rendent irrésistibles et font en sorte qu’on les voit constamment au sommet des tendances annuelles, introduits d’une façon ou d’une autre dans les décors. Ajoutons à cela la prise de conscience croissante de la diminution des ressources naturelles de la Terre et le fait que les gens réalisent l’importance de l’apport de la nature dans nos foyers et comment la conception des objets qui en sont dérivés ne peut être reproduite. Si vous avez aussi envie de vous inspirer en faisant entrer un peu de l’extérieur chez vous, vous allez aimer ces quelques idées.

Naturel ne veut pas dire Hippie

On fait souvent l’erreur d’associer les éléments naturels d’un décor avec un look « grano » ou hippie tout droit sorti des années ’70. Bien qu’il y avait en effet beaucoup d’éléments naturels en déco à cette époque, ceux-ci n’ont jamais cessés d’être présents autour de nous, ils se sont simplement transformés pour accommoder nos goûts plus contemporains. Prenez par exemple le bois. Matériau de choix en fait de construction de meubles le bois s’est vu travaillé, à l’époque des rois & des empereurs, dans des formes complexes et ornementées pour mettre en valeur toute la richesse que les monarques souhaitent véhiculer. Le même matériau a aussi revêtu des apparences plus modestes en table de ferme ou en boite à glace, ou encore en meuble ultra design et épuré. Bref, les éléments naturels dans nos décors en sont la fibre première, qu’importe leur forme et leur époque.

Naturel sous toute ses formes

Je viens de vous parler du bois, qui semble être une source évidente d’introduction de la nature dans nos intérieurs, mais il y en a bien d’autres. Pensez par exemple aux différentes fibres naturelles comme le lin, le jute, le sisal, le coton, ou la laine. Ou encore à d’autres matériaux moins doux et accueillants mais non moins naturels comme le quartz, le marbre, l’ardoise, le granit ou le calcaire. On peut aussi sortir des sentiers battus et faire entrer une touche naturelle dans une pièce à travers l’utilisation d’expressions naturelles telle une murale, un crâne sculpté, une affiche, une photo grand format, ou du papier peint.

Naturel & non transformé

Une forte tendance que l’on observe actuellement est ce désir de présenter la nature dans nos décors d’une façon la plus authentique possible. Une représentation naturelle à son état brut, sans transformation. Cette table à café ou ce vase grand format, en racine de bois de teck, vendus chez Saya Loft sont des exemples idéaux de cette tendance. Accompagnés d’éléments contemporains et dépourvus d’artifices, dont les textures sont enveloppantes… et naturelles, les éléments plus architecturaux et non transformés prennent tout leur sens.

La nature vivante

Un autre aspect incontournable de la nature à domicile est bien entendu celui de la présence de vie dans la maison. Des plantes, petites et grandes, sont un must. Nous les avons vues en abondance dans les années ’70 et ’80, puis disparaitre par la suite pour une raison inexplicable et bien franchement désolante. Et bien c’est maintenant chose du passé! Les plantes sont de retour et sont ici pour y rester. Succulentes, cactus, ficus et plantes à fleurs, toutes les variations sont intéressantes et viendront ajouter une touche très naturelle à toutes les pièces de la maison.

Saya Loft fera une vente d’échantillons à leur entrepôt les 9-10-11-12 février ainsi que les 16-17-18-19 février.  Premier arrivé premier servi, il y aura des bons prix!

LIEU: 1405 av. Saint-Jean-Baptiste local 124, Québec,QC G2E5K2

Dans le but de toujours demeurer intègre et transparente auprès de l’auditoire, je vous partage le fait que ce billet est commandité. 

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5


Déco 101: Le bon choix d’habillage de fenêtre selon la pièce

Tel un bijou, ce que nous choisissons pour habiller notre fenêtre devient objet de parure précieux par sa matière et par son travail. Il faut donc bien le choisir selon la pièce;

Au séjour

Souvent utilisé pour passer de bons moments avec la famille et les amis, le séjour à tout avantage à être habillé par des rideaux doublés de coton, des toiles alternées ou par des toiles solaires. Un léger rideau de la largeur du mur, ou store romain de voilage, donnera aussi tout un effet si vous ne désirez pas trop bloquer la lumière.

Dans la chambre à coucher

Pour les grands dormeurs de ce monde (comme moi), une toile opaque est idéale pour empêcher les rayons du soleil de venir nous réveiller. Elle sera plus discrète si on l’installe à l’intérieur du cadre, mais si notre budget ne le permet pas, on peut aussi l’installer à l’extérieur du cadre. Il faut cependant penser à installer une tête (valence) pour cacher ledit rouleau qui n’est pas des plus esthétiques.

Toutefois, on ne laisse pas une toile opaque habiller nos fenêtres! On y ajoute un mur de voilages ou de rideaux doublés que l’on installe sur un rail ou sur une tringle de la largeur du mur et ce, près du plafond, pour compléter le décor.

Dans le bureau

On installe aux fenêtres des toiles solaires. Puisqu’on y utilise habituellement l’ordinateur et que nous n’avons pas nécessairement besoins d’intimité, elles empêcheront les rayons du soleil de nuire à notre travail sans nous empêcher de voir à l’extérieur.

La salle de bain

Grand besoins d’intimité oblige, l’habillage de la fenêtre dépendra de la fenêtre. Si elle est givrée on peut la laisser nue, mais si au contraire le verre est claire, mieux vaut choisir une toile, des volets ou un rideau pour plus d’opacité. Une salle de bain bien ventilée est de mise toutefois si vous y faite entrer des rideaux.

La cuisine

Si l’évier est au-dessous de la fenêtre et qu’on est aveuglés par les rayons de soleil, on y installe une toile translucide, un store romain ou un store en bambou. Sinon, on n’y met tout simplement rien!

La salle à manger

Pour la fenêtre ou la porte-patio dans la salle à manger, des toiles translucides (qui laissent passer la lumière mais pas les rayons) installées à l’intérieur du cadre pourraient être une bonne option. Pour un look plus romantique, des rideaux doublé de coton qui s’étirent de chaque côté de la fenêtre serait tout aussi indiqués.

Le sous-sol

Les toiles alternées, les rideaux doublés et les toiles solaires peuvent être une bonne solution. Si le cinéma maison s’y trouve, on met des toiles opaques aux fenêtres pour mieux voir l’écran. Une autre astuce, pour ajouter une impression de hauteur à la pièce, n’hésitez pas à suspendre vos rideaux juste sous la ligne du plafond.

Si vous avez dans votre demeure de belles fenêtres architecturales, n’hésitez pas à laisser les laisser nues, surtout si vous n’avez pas besoin d’intimité.

Vous avez des questions, laissez-moi un commentaire ici ou sur la page Facebook du Répertoire Déco. J’aime vous lire.
Lise-Anne, Miss Déco

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |


La joie par la couleur en 7 points

La couleur est au centre de nos vies et des arts décoratifs. Les couleurs ont un impact sur notre humeur, notre perception d’espace et même la qualité de notre sommeil. Il n’est donc pas étonnant que la théorie de la couleur ai depuis toujours été un sujet de recherche. Marina et moi avons d’ailleurs parlé de ce sujet à l’émission d’aujourd’hui. Vous l’avez manquée? Regardez-la sur le web ou en rediffusion!

1. Un peu d’histoire

Au 17ième siècle Isaac Newton découvrit que la lumière blanche venue du soleil peut se décomposer en une multitude de couleurs, celles de l’arc-en-ciel, et ensuite se recomposer. Le cercle chromatique présente l’enchaînement des couleurs primaires, secondaires et tertiaires autour d’un cercle.

Johann Wolfgang Goethe (1749-1832) a quand a lui fait vingt ans de recherche sur la couleur avant de publier un essai sous le titre Théorie des couleurs (Farbenlehre).

Au 18ième siècle, cette percée révolutionna la colorimétrie. Les couleurs se classent désormais non plus sur un critère de luminosité, mais de teinte. Et le cercle chromatique du chimiste* Eugène Chevreuil (1786-1889), qui fut à l’origine de la peinture impressionniste est considéré comme le document de référence. Chevreuil était un chimiste qui travaillait pour l’industrie de la teinture pour tissus à la Manufacture des Gobelins.

2. Comment la couleur nous influence

Différentes couleurs évoquent différentes émotions et possèdent différentes significations. Par exemple:

Rouge

La joie, l’amour, le désir, l’optimisme, la passion, l’action, et le plaisir de vivre. C’est aussi une une couleur avec beaucoup d’énergie qu’il faut utiliser avec parcimonie dans des pièces comme la chambre à coucher ou la chambre des enfants.

Jaune

Le jaune quand à lui évoque l’audace, l’entrain, le renouvellement, la sagesse, la jeunesse, & la gaité de vivre. C’est une couleur qui capte l’attention… on a qu’à penser aux taxis New-yorkais par exemple.

Vert

Le vert représente la nature, l’éveil du printemps, la végétation généreuse, l’écologie. C’est un symbole d’équilibre, d’espérance, d’abondance, mais aussi de chance.

Bleu

La symbolique du bleu est le ciel, l’air, le vent, l’eau. Le bleu évoque la paix, l’évasion & le rêve. C’est une couleur qui amène le calme et le repos et qui est donc idéale pour les pièces où le repos est d’ordre.

Blanc

Le blanc est lumière, c’est la somme de toutes les couleurs qui représente l’unité, la sagesse, le charme, l’élégance, le raffinement, & la lumière intérieure. Le blanc offre un canevas idéal sur lequel bâtir un éventail de couleurs. Mais attention, trop de blanc dans une pièce lui donnera rapidement un look institutionnel et froid. Par ailleurs, un décor tout en blanc manque un peu de personnalité et d’audace. Il est bien de doser quand on travaille avec les couleurs, même le blanc.

Gris

Ce qui m’amène à parler du gris. Le gris est associé à la ville, le ciment, Ella poussière et la pluie. Il est d’abord considéré comme la couleur de l’ennui, de la mélancolie, et de la solitude. C’est donc toujours très étonnant à mes yeux d’en voir autant dans les décors. Mais attention! Je ne dis pas qu’il faille l’éliminer complètement, au contraire. Le gris constitue une bonne base sur laquelle bâtir un décor, mais il faut vraiment DOSER son utilisation pour ne pas aboutir avec un décor terne, fade et mélancolique.

Alors comment amener de la bonne humeur dans notre déco?

3. Une couleur joyeuse en accent

Une couleur d’accent viendra ajouter de la perspective et de la profondeur à un décor composé d’éléments neutres. Cette couleur peut être amenée de façon aussi simple que par l’ajout d’une grande plante ou d’un mur vert par exemple.

4. Une pièce qui parait plus vaste rend de bonne humeur non?

Contrairement à la pensée populaire, les plafonds peints en blanc peuvent paraitre plus bas surtout s’ils sont agencés avec des murs de couleur foncée. La différence de couleur entre les murs et le plafond étant trop importante, l’oeil aura tendance à percevoir le plafond comme étant plutôt écrasant. Dans le cas présent, optez plutôt pour un plafond de deux teintes plus claires que la couleur des murs. Avant l’apparition des chartes de couleurs en camaïeu les designers appliquaient une recette toute simple soit celle de mélanger : 3 parts de peinture blanche à plafonds pour 1 part de la couleur choisie pour les murs. Une autre stratégie est d’introduire une nouvelle couleur sur le plafond afin de le traiter comme s’il était un cinquième mur.

5. La joie par la lumière

La peinture au fini mat absorbe la lumière versus une peinture semi-lustrée ou lustrée (gloss) qui va plutôt la réfléchir et donc ajouter des points de lumières à travers la pièce. Elle est aussi plus facile à nettoyer. Par contre, la peinture au fini lustré fait paraitre les défauts des murs et plafonds peints.

6. Les meubles qui font sourire

Ajouter une dose de couleur avec de la peinture sur les meubles est une excellente façon de les réinventer et de les redécouvrir pour encore mieux les apprécier.

7. De la joie sous les pieds

Si vos planchers ont vus de meilleurs jours, que le veni est abimé ou qu’ils ont été égratignés, mais qu’ils sont de bonne qualité, pourquoi ne pas les peindre d’une couleur qui s’agence avec la palette de votre décor. J’ai fait ça dans la chambre de mes deux filles, ainsi que sur le plancher de ma cuisine, et le résultat est fameux.

Un brin de folie avec les trouvailles colorées de Baba Souk

Shopping

Baba Souk: Une boutique en ligne où les articles néons rencontrent le design marocain.

Flexa: Le monde de l’enfance revu à la sauce scandinave et haut en couleur.

Bigarade: Des tissus colorés pour du linge de lit totalement unique.

Les meubles colorés de Flexa

Photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7


Déco 101: L’effet de la couleur sur nos murs

Des questions telles que: Est-ce qu’on est vraiment obligé de peindre? Comment choisir la bonne teinte? Pourquoi ne pas laisser tout en blanc? font souvent en sorte que finalement, nous décidons de ne rien faire. Nous nous plongeons dans un immobilisme décoratif qui fait en sorte que nos désirs en fait de coloration ne se concrétisent pas. Voici quelques astuces pour vous aider dans vos choix.

Oui la tendance actuelle est aux murs d’un blanc immaculé. Toutefois pour donner de la vie à une pièce, pour personnaliser votre espace et ajuster un décor qui manque d’équilibre, l’ajout d’une teinte sur vos murs donnera dans son ensemble une ambiance qui vous ressemble et qui mettra en valeur les détails architecturaux. Ainsi, on applique des teintes chaudes mais claires pour éclaircir les points plus sombres d’une pièce. Des couleurs telles que: les jaunes, les dorés, l’abricot,  le blush, les rouges, les roses,  & l’ivoire sont de bons choix. En contrepartie, on applique les couleurs froides idéalement aux pièces ensoleillées orientées à l’ouest et au sud. On aime le vert {Greenery est d’ailleurs la couleur de l’année 2017 selon Pantone}, la gamme des bleus, les violets, les gris et même le noir.

D’ailleurs, saviez-vous qu’on a avantage à inclure du noir dans nos décors?  Il aide à faire paraitre les couleurs plus vives et plus lumineuses. Vous pouvez l’intégrer en peignant un mur accent en noir ou à travers quelques accessoires bien choisis. 

Voici quelques mises en situation ainsi que des solutions ingénieuses obtenues grâce à l’application de teintes sur les murs. Si…

J’ai un corridor trop étroit et trop long

Une solution est d’opter pour un plancher moyennement foncé et peindre le mur du fond (incluant la porte) plus foncé.

J’ai un plafond trop haut dans une pièce

Alors je vous conseille de peindre le plafond plus foncé que les murs et le plancher, et d’abaisser la hauteur (perçue) sous plafond en y ajoutant une bordure d’environ 10 à 12 pouces sous la ligne de plafond de la même teinte que celui-ci.

J’ai une pièce au plafond trop bas

Une solution est de peindre des rayures verticales ou d’apposer un papier-peint à rayures verticales sur au moins un des murs de la pièce. Les lignes verticales donnant une impression de hauteur au plafond. Vous pouvez aussi peindre le plafond blanc ou d’une teinte très pâle.

J’ai une petite pièce qui manque de « punch »

Vous pouvez, par exemple, peindre des rayures obliques sur au moins un des murs pour une impression de mouvement et de hauteur.

Voici quelques astuces déco qui, j’espère, vous donnerons envie de vous lancer dans l’ajout de couleur à votre décor et que vous trouverez de la fierté lorsque votre projet sera terminé. Ce sujet est tellement vaste que j’ai décidé de vous en préparer une suite.

Vous avez des questions, laissez-moi un commentaire ici ou sur la page Facebook du Répertoire Déco. J’aime vous lire.
Lise-Anne, Miss Déco

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |