Prendre le thé à l’anglaise chez Le Lièvre et La Tortue

Le Lièvre & La Tortue est un de mes endroits chouchous à Québec. Un magnifique salon de thé sur la 3ème avenue dans le quartier de Limoilou. L’endroit m’a charmé au départ par sa déco vintage. C’est ma-gni-fi-que! Vraiment. On a envie d’acheter l’intérieur au complet!

limoilou, lièvre&tortue, québec

J’ai eu la chance de rencontrer l’une des propriétaires de l’endroit, Émilie, pour en apprendre davantage sur ses trucs déco, car pas question qu’elle garde ses secrets bien longtemps encore!

Un salon de thé à l’anglaise

Tout d’abord, je lui ai demandé d’où lui est venu l’idée du salon de thé. Le Lièvre & La Tortue a ouvert en septembre 2015. Émilie aimait bien le concept du thé à l’anglaise et aucun commerçant n’offrait encore ce type d’expérience à Québec! Elle voulait un endroit chaleureux. Le quartier Limoilou est tout désigné de par son atmosphère accueillante et son esprit de communauté. Elle voulait aussi démocratiser le thé et offrir de petits encas abordables. Son inspiration? Le Cardinal à Montréal. En tout cas, on peut dire mission accomplie!

Mais une question demeure, d’où provient ce qui compose ce décor splendide?

Les astuces déco d’Émilie

Honnêtement, qui ne s’est jamais inspiré de Pinterest? Même les meilleurs designers, j’en suis certaine, sont aussi coupables! Émilie s’est donc inspirée un peu de ce réseau social avec en tête son concept de thé à l’anglaise. Comme l’endroit est super lumineux, elle a tout peinturé en blanc pour rendre le tout encore plus chaleureux et permettre de réfléchir davantage la lumière.

limoilou, quebec, qc, vintage, salon de thé, déco

Je me suis rendue compte assez rapidement qu’Émilie est une vraie de vraie amoureuse du vintage. Ses adresses préférées? Je ne peux même pas vous les nommer. Elles n’existent pas! Elle et son copain passe leur temps sur Kijiji à la recherche de ventes de fermeture et de garage.

C’est de cette façon qu’elle a meublé le Lièvre & La Tortue. Six mois pour amasser tout le nécessaire et pour bâtir l’âme de cet endroit. Ils ont rénové de A à Z. Tout a été pensé. De la porte de la salle de bain, qui provient d’un monastère, au comptoir de service qui lui, provient d’une vieille grange!

déco, vintage, québec
La porte récupérée de la salle de bain et le comptoir de service

Un monastère de sœurs sur la Côte de Beaupré fermait ses portes. De là, ils ont récupéré la table, une bibliothèque, une porte et des moulures.

Les chaises dépareillées proviennent quant à elles de différentes ventes de garage.

Le comptoir de service est une vieille poutre de grange appartenant au beau-frère.

Les pieds du comptoir proche de la fenêtre sont ceux d’une planche à repasser industrielle trouvée dans une vieille école à Beaumont.

limoilou, déco, vintage, québec
Les pieds de la planche à repasser industrielle

Et que dire du fameux divan style rococo d’un bleu royal! Une découverte dans une vente de fermeture de maison dans le quartier plus aisé de Sillery à Québec.

limoilou, déco, vintage, rococo, québec
Le magnifique divan style rococo

Toute la vaisselle provient aussi de différentes ventes de garage. Un travail de longue haleine pour dénicher tous ces trésors!

Même les fanions accrochés à  la fenêtre sont faits à partir de vieux draps trouvés par-ci par-là!

Fait surprenant pour les gens de Québec: la clôture de la terrasse est celle du Palace, fameux – feu – bar de Lebourgneuf!

Le plus étonnant dans tout ça est qu’Émilie n’a touché à pratiquement aucun meuble. Ils sont tous comme elle les a trouvé. Un peu de restauration mais rien de majeur n’a été fait sur les éléments du décor. Comme quoi, avec un peu de patience, on peut trouver le meuble qui s’agence parfaitement à son décor sans devoir le retaper au complet!

Les coups de cœur  

Pour Émilie (et moi aussi), un des coups de cœur de l’endroit est sans conteste le comptoir de service ! Vient en second rang la grande bibliothèque qui accueille de jolies tasses anglaises.

Si vous passez par là, prenez le temps de prendre un bon thé earl grey avec un cake au citron. Sinon, un thé glacé pêche et crème peut très bien désaltérer lors des journées d’été! Côté bouffe, des tiers plats à partager et un brunch sont maintenant servis!

déco, vintage, limoilou, québec
La bibliothèque préférée d’Émilie

Un bel endroit à découvrir!

Pour les suivre sur Facebook, c’est ici!

Pour les suivre sur Instagram, c’est ici!

Sophie-Rose c’est notre bricoleuse-créative de Québec. Elle vous fait découvrir ses coups de coeur de la Capitale ainsi que ses projets créatifs du macramé à la peinture en passant par la broderie et le tissage.

SaveSave


Inspiration: ajouter une touche boho à son décor

Inspiré du mouvement hippie des années 60-70, le style boho est revenu en force dernièrement. Clairement, c’est une bonne nouvelle, car c’est un style qui apporte beaucoup de chaleur à une pièce de par son mélange de textures, de motifs et de couleurs chaudes. Fort heureusement pour nous, plus besoin de faire brûler de l’encens pour adopter ce style chez-soi!

En décoration, j’essaie de doser autant que possible et de ne pas tomber dans un style en particulier, question que mon chez-moi me ressemble réellement!

boho, living room, salon, deco

J’aime le fait que le style boho et scandinave peuvent cohabiter. D’un côté, on a des couleurs très chaudes et des lignes arrondies et un look plus chaotique (avec les coussins), et d’un autre, on se retrouve avec des couleurs froides et pures, des lignes très droites et un minimalisme désarmant (le mur blanc et le divan gris). Les deux styles se complètent à merveille!

Voici donc quelques éléments clés à intégrer dans votre décor pour y ajouter une petite touche de chaleur et d’exotisme!

Tapis

Un tapis aux couleurs chaudes peut rapidement rehausser votre pièce qu’elle soit petite ou grande. L’avantage est qu’il est facile à remplacer au gré des saisons et des goûts!

tapis, boho, déco

C’est aussi un bon moyen d’ajouter une petite touche de couleur dans de petits espaces, comme la salle de bain.

tapis, boho, déco

Tapisseries

Au-dessus du lit ou du divan au salon, les tapisseries, qui sont en fait un grand morceau de tissu coloré, peuvent faire office de toile!

tapisserie, boho, déco

Tissages et macramés

J’adore faire mes propres tissages. Si vous aimez les DIY, il est facile de trouver quelques tutoriels sur YouTube. Autrement, vous les trouverez en magasins et sur Etsy. Ils sont très polyvalents. On peut les installer autant au salon que dans la chambre à coucher pour une touche boho réussie!

tissage, boho, déco

Quant au macramé, c’est clairement tendance depuis quelques saisons. Particulièrement pour suspendre des plantes que ce soit devant une grande fenêtre ou sur la terrasse. On aime, on aime!

macrame, boho, déco

Coussins et poufs

J’adore les coussins! Parlez-en à mon copain. J’en ai beaucoup trop dans mon salon et on se retrouve plus souvent qu’autrement à les déplacer pour se donner de l’espace. Oupsi. Ceux d’inspiration boho sont souvent très colorés et fabriqués avec différents tissus. Ce qu’il y a de pratique, c’est qu’avec ce style, pas besoin de se casser la tête: plus c’est dépareillé, plus c’est beau.

coussins, boho, déco

boho, coussin, déco

Vaisselle colorée

De la vaisselle de couleurs vives peuvent également venir égayer votre cuisine. En plus, pour l’été, ça ne fait qu’ajouter du soleil sur votre table! Si vous aimez magasiner de la vaisselle usagée, vous y trouverez facilement votre compte.

vaisselle, boho

Paniers de rangement

D’inspiration marocaine, ils peuvent servir autant pour ranger les jouets que de cache-pot pour vos plantes. Ils sont souvent tressés et de forme arrondie et parfois, décorés de petits pompons. C’est super tendance et surtout, beau!

Adopterez-vous ce style?

paniers, boho, déco

LE SHOPPING

Paniers, tapis et tissages: Baba Souk

Tissages et macramés: Sofi Miniyo, Blanc Laine, Electricbirds

Vaisselle: Simons, Zone Maison

Sophie-Rose c’est notre bricoleuse-créative de Québec. Elle vous fait découvrir ses coups de coeur de la Capitale ainsi que ses projets créatifs du macramé à la peinture en passant par la broderie et le tissage.

 

Photos: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10


De la forêt au plancher

Je suis une fille de ville assumée et bien dans un environnement où la vie va vite et où le bruit de fond est omniprésent. Mais sortez-moi de la ville et je me découvre des racines profondes, un attachement à la terre qui nous nourrit, nous habille et nous aide à faire des abris qui nous protègent des intempéries, des maisons chaleureuses, confortables et avec du style.

J’ai donc accepté avec beaucoup d’engouement l’invitation de Home Depot d’aller visiter l’un de leurs fournisseurs québécois de planchers de bois franc, dans la belle campagne de l’Outaouais.  Pour m’évader, le temps d’une journée, de la ville mais surtout pour apprendre comment des essences de bois locales sont transformées pour devenir un plancher. Parce que ça j’en ai vu un et puis un autre, mais jamais je ne me suis vraiment posé la question sur comment c’était fait.

C’est donc par une belle journée chaude et humide (rappelez-vous de cette météo, elle sera bientôt importante) que Johanne Guérin, une formidable employée de la compagnie, et moi avons entrepris la route vers Papineauville. Parlant de la compagnie, j’ai appris que Lauzon – Planchers de bois exclusifs inc. a acquis Planchers Dubeau en 2001. Lauzon est une entreprise fondée en 1985 par Monsieur David Lauzon et dont il est toujours le propriétaire unique. Cette entreprise est un employeur important dans tous les villages où sont situées ses usines: St-Sixte, Papineauville, Thurso, St-Norbert & Maniwaki. Déjà, je suis impressionnée. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un beau succès québécois qui aide les communautés à prospérer.

La forêt

Mais revenons aux planchers… et à notre météo. Nous avons donc débuté la visite à St-Sixte, à 20 minutes de Papineauville dans une forêt appartenant à la famille Lauzon et où Michel, le gardien forestier, nous a expliqué le processus de “cueillette” des arbres qui deviendront plancher. Les mouches noires et moustiques étaient au rendez-vous, je peux vous le dire, et c’est peut-être le seul moment de la journée où je me suis ennuyée de ma ville en macadam. Vive le Deet (Merci Johanne)!  Les cheveux attachés, les manches remontées pour ne pas avoir trop chaud et le chasse-moustique abondamment appliqué, c’est là que j’ai appris que la compagnie possède et gère des terres forestières qui s’étendent sur deux millions d’acres, la majeure partie d’entre elles en Outaouais. La saine gestion de la forêt, fondée sur un cycle de 25 ans, nous garantit une sécurité d’approvisionnement en matières premières renouvelables et de la meilleure qualité.

“Au cours de notre cycle de 25 ans, nous utilisons moins de 30 % des arbres sur une superficie de 2,5 acres afin de favoriser la croissance de jeunes pousses. En permettant aux arbres plus jeunes et plus vigoureux de pousser, de par notre méthode de culture en jachère et nos processus de jardinage, nous nous assurons de garder la forêt en meilleure condition pour les générations à venir.” – Michel le gardien forestier & Planchers Lauzon

Les arbres surtout utilisés pour la fabrication de planchers sont: l’érable à sucre (et non argenté) pour sa dureté, le chêne rouge & le merisier bien que la forêt regorge d’autres espèces qui ne sont pas gaspillées mais plutôt cueillies à d’autres fins soit la fabrication de mobilier ou les pâtes et papier avec qui l’entreprise familiale possède des ententes.

La scierie

La balade en forêt terminée, nous voici maintenant à la scierie de Thurso où nous assistons à la première étape de la transformation des arbres. Casque orange “Home Depot” sur la tête, j’ai vu un casse-tête incroyable de convoyeurs menant à des scies immenses vers d’autres convoyeurs, du triage, encore des scies et ainsi de suite. Un système de passerelles en hauteur nous a permis de passer d’une machine à l’autre sans risque de blessure mais ce n’est pas la seule raison de leur existence. Le fait que toute la circulation se fasse en hauteur permet de récupérer toute la sciure de bois qui tombe au cours des nombreuses interventions et qui est ensuite récupérée pour fabriquer des granules de bois pour le chauffage, une autre compagnie appartenant à Lauzon. Ici, rien ne se perd.

Les séchoirs

De retour à Papineauville nous avons ensuite visité les séchoirs à bois. Une fois coupé en planches, le bois est laissé à l’extérieur pour une première phase de séchage naturel avant d’être introduit dans d’immenses séchoirs où l’humidité et la chaleur sont tellement intenses que j’ai à peine pu y mettre le pied 2 secondes, encore moins vous divertir d’une photo. La madame avait de la brume dans ses lunettes je peux vous le dire! Ça n’a l’air de rien mais cette étape est cruciale et demande beaucoup de précision car un bois trop humide pourrait se déformer alors qu’un bois trop sec craquerait.

La Vision & la finition

Les planches sèches passent de nouveau dans une série de convoyeurs et de scies de finition, sous l’oeil aguerri de leur Vision, des machines-robot ultra avancées qui font la fierté de l’entreprise québécoise. Le bois est trié mécaniquement et manuellement pour ainsi s’assurer de la qualité de chaque pièce qui en sort, les tenons et mortaises qui s’emboitent parfaitement, sont coupés dans les planches jusqu’à ce que finalement des palettes entières de planches parfaites soient envoyées à la finition où différentes teintures et finis sont appliqués pour satisfaire les goûts des consommateurs chez les détaillants dont Home Depot. D’ailleurs, j’ai hâte à l’arrivée d’un nouveau produit d’érable couleur Safari, au look oxydé par un processus spécial pour faire sortir ses notes minérales et grisonner (sans teinture) le bois. Le résultat est magnifique.

 

Vous le savez j’aime toujours encourager un produit québécois quand je peux et j’ai découvert dans les Planchers Dubeau non seulement un produit tendance et de haute qualité mais aussi une grande famille de gens dévoués et amants de la nature et ça, ben ça fait mon bonheur.


Colorantic : Une peinture vintage à la craie + un concours

Après 65 émissions de Sauvez les Meubles & dix de Marché Conclu derrière la cravate, je pense que ce n’est plus un secret si je vous dit que transformer des meubles c’est plus qu’une passion pour moi, c’est une occupation. Ceci étant dit, j’aime travailler avec les bons outils pour m’assurer que mes transfos soient réussies. Ajoutez cela au fait que je préfère toujours, lorsque possible, acheter local et vous avez là une recette idéale pour déjà apprécier ma plus récente découverte: Colorantic™ peinture vintage.

J’ai découvert cette peinture il y a quelques mois seulement, alors que sa fondatrice Marianne est venu me parler de la gamme de peinture.

Lors de notre rencontre j’ai appris 5 choses :

Les peintures ne sont pas toutes égales

J’étais sous l’impression que toutes les peintures dites crayeuses étaient faites de craie, mais j’ai appris que certaines étaient composées d’un mélange de peinture et de plâtre de Paris alors que d’autres contenaient de l’argile ce qui faisait en sorte que la peinture se sépare et ne s’applique pas de façon aussi uniforme, n’a pas une texture aussi crémeuse et ne rend pas un fini aussi mat.

La texture de la peinture Colorantic™ est plus couvrante qu’une peinture régulière, ce qui permet l’application en seulement deux couches. En contre-partie, celle-ci est fabriquée avec une base de craie, d’eau et d’autres matériaux consciencieusement choisi afin d’être conforme aux normes de Santé Canada.

Un petit sablage c’est vraiment mieux

Vous avez peut-être déjà entendu que telle ou telle peinture ne nécessitait aucune préparation et que vous pouviez l’appliquer sur toutes les surfaces sans préparation. En théorie c’est tout à fait possible mais par expérience c’est vraiment mieux de sabler légèrement la surface à peindre surtout si celle-ci est enduite d’un vernis lustré. Un nettoyage au T.S.P. est aussi important pour dégraisser la surface et bien la préparer à recevoir la peinture. Ça prend un petit moment à faire, mais les résultats vont être beaucoup plus durables à long terme.

C’est une peinture canadienne

Colorantic™ est une peinture à la craie fabriquée au Canada qui a été spécifiquement conçue pour raviver vos meubles en leur donnant un aspect mat. Créée par deux entrepreneurs originaires du Québec, cette nouvelle entreprise connaît une belle croissance et compte plusieurs marchands répartis à la grandeur de la province. Ceci étant dit ils sont toujours à la recherche de nouveaux marchands afin de répondre à une demande grandissante des clients. Vous pouvez suggérer à votre marchand local de tenir la ligne pourquoi pas.

Elle est verte

Les colorants contiennent qu’une infime partie de COV, ce qui fait de cette peinture une peinture idéale pour l’environnement. Cette peinture à base d’eau est facilement lavable pour vos mains et en plus s’étend comme une crème. On aime on aime! En plus, encourager un produit canadien est certes un plus pour l’économie locale mais aussi pour Mère Nature puisque celui-ci n’a pas besoin de voyager de longues distances, au delà des océans, pour se retrouver dans votre salon. Et puis finalement elle est verte car elle vous permet de réinventer vos vieux meubles et de leur donner une seconde vie. Tada!

Les noms sont super imagés

J’ai aussi découvert un petit détail fort charmant en me familiarisant avec la gamme, c’est que toutes les couleurs ont un nom vraiment imagé et charmant. Jardin d’été, Truffe d’êté, Corde à linge, Verger de pommes, Kiwi, Boule de coton, etc… On est d’accord que ça donne envie de peindre non? Ah oui et une dernière chose, la gamme ne compte pas que de la peinture mais aussi des vernis mats, de la cire claire et teintée, des glacis et aussi des peinture métalliques avec lesquelles expérimenter.

Maintenant pour la portion du concours. Je suis super contente de collaborer avec la marque canadienne pour vous offrir un super beau prix qui vous permettra d’entreprendre un projet de transformation d’un, ou plusieurs, meubles.

À gagner

Un panier cadeau de 100$ d’articles de peinture Colorantic™ au choix de la personne gagnante.

Pour participer en 2 étapes

  1. Aimer la page Facebook de l’entreprise + celle du Répertoire Déco.
  2. Laissez un commentaire ici même sur le blogue en identifiant votre couleur préférée.

Et pourquoi pas taguer vos amis(es) sur Facebook pour qu’ils puissent aussi participer. C’est une idée mais ce n’est pas obligatoire comme participation.

Règlements

Ce tirage est ouvert aux résidents canadiens. Le tirage sera fait au hasard avec random.org parmi les personnes ayant laissé un commentaire sur le blogue. Les commentaires laissés sur Facebook ne sont pas acceptés comme participation. Seuls les commentaires laissés ici sur le blogue seront comptés. Le tirage sera fait le 1er juillet prochain.

 

Ce billet est commandité mais les propos exprimés sont ceux du Répertoire Déco.

photos: 1 |2 à 6


7 Coups de coeur Etsy de Québec

Alors, voilà, c’est le coup de départ pour les chroniques sur Québec! Quoi de mieux pour commencer que de vous partager mes coups de coeur Etsy de Québec. Des artisans et des professionnels de la belle Capitale qui travaillent fort pour agrémenter nos milieux de vie en veux-tu en v’là! En espérant que vous ferez quelques découvertes au passage, voici ma petite sélection:

La petite boîte Co.


Déjà en vente dans différents magasins, dont à quelques reprises chez La Maison Simons, La petite boîte Co. propose des pochettes, des caches-pots et des housses de coussin entièrement conçus, fabriqués et sérigraphiés dans un atelier à Québec. J’adore sa nouvelle collection avec du velour et particulièrement ce petit caches-pot vraiment très mignon à intégrer dans son décor! Découvrez les ici.

Quatre murs un toit


Quatre murs un toit, c’est Caroline et Anne-Marie qui offrent des objets uniques de qualité et fabriqués à la main. La plupart du temps fait à partir de bois et de cuir, elles proposent des plats de dégustation, des housses de coussin, des sacs à lunch, des poignées de mobilier en cuir {GROS crush de Vanessa aussi}, etc. Mon coup de coeur s’est arrêté sur cette planchette de service en forme de maison! Par ici pour leur boutique.

Fla Fla Design


J’adore les illustrations de Justine Gagnon! D’inspiration botanique, animalière et/ou géométrique, je les trouve douce et élégante! Je compte refaire bientôt ma chambre d’ailleurs et ajouter une de ses illustrations dans mon décor. Elle fait aussi des ornements de papier. Une artiste à découvrir! Pour visiter sa boutique, c’est ici.

Manu Design and Co.

Emmanuelle Robert propose de l’art imprimé d’inspiration scandinave et minimaliste. Ses illustrations sont très géométriques, dans les teintes de noir et blanc. J’adore ses illustrations pour enfants, dont cette petite baleine. Les teintes neutres font qu’il est facile d’intégrer ses illustrations à tout décor. Elle fait aussi quelques coussins décoratifs. Pour sa boutique, c’est ici:

Sofi Miniyo

Sofi Miniyo propose des réalisations en macramé entièrement faits à la main à Québec! Que ce soit des jardinières ou une tenture murale, tout y est pour ajouter une touche boho à votre décor! Qui plus est, les prix sont vraiment abordables pour ce type de création! Allez hop! Voici le lien pour le site.

Marie-Lise

J’adore les illustrations de Marie-Lise pour leurs couleurs vibrantes. Elles sont fortes et ça ajoute clairement du dynamisme et de la vie dans une pièce! J’ai eu un gros coup de coeur pour son illustration de Frida. J’adore! Pour jeter un coup d’oeil à sa boutique, c’est par ici.

Boni: Les lueurs

J’avoue que j’ai triché pour ce dernier, ils n’ont pas de boutique Etsy, je m’excuse. Mais leurs bougies sont faites à base de cire de soya naturelle et d’huiles essentielles biologiques et je trouve que c’est un must à intégrer dans sa déco. Elles sont toutes faites à la main dans la basse-ville de Québec. Petit truc super à savoir: la cire fondue de la bougie peut aussi servir d’huile à massage. Site web ici.

Avez-vous d’autres coups de coeur à Québec? Je suis à la recherche de découvertes!

Sophie-Rose c’est notre bricoleuse-créative de Québec. Elle vous fait découvrir ses coups de coeur de la Capitale ainsi que ses projets créatifs du macramé à la peinture en passant par la broderie et le tissage. 

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7