7 Astuces pour vendre un meuble pour faire un profit

Je transforme des meubles depuis des années, par passion et pour faire du profit aussi. Cette passion a commencée par nécessité, alors que j’aimais les beaux meubles et objets décoratifs mais que je n’avais pas les moyens d’acheter ceux que je voyais dans les vitrines des boutiques luxueuses. Ajoutons à cela le fait que je n’ai jamais été celle qui suivait les rangs, préférant plutôt être “l’originale” du groupe, et vous avez ici un bon combo pour débuter une passion envers la transformation de meubles. Ceci étant dit, ce n’est pas facile de faire de profit avec les meubles que l’on vend.

Voici mes astuces pour vous aider à faire pareil

  1. Achetez bien. Il vous faut trouver les perles rares ou de bonne qualité. Le meuble “cute” mais de piètre qualité ne vous fera pas faire fortune. Au mieux, une fois transformé, il sera mignon et bien peint, mais ne sera pas de meilleure qualité.
  2. Fixez-vous un maximum en fait de prix à payer. C’est le nerf de la guerre. L’émotion, l’attachement, et les coups de coeur sont tous risqués quand vient le temps d’acheter. Vous payez trop cher le meuble avant même de l’avoir transformé? Vous pouvez dire bye bye à votre profit. Posez-vous la question: combien pensez-vous que quelqu’un serait prêt à payer pour ce meuble?
  3. Les petits meubles sont une mine d’or. Moins cher à l’achat, plus rapide à transformer, et plus facile à vendre les petits meubles & accessoires faits d’objets recyclés sont une belle façon de commencer à vendre à profit.
  4. Trouvez-vous une signature. C’est ce qui va vous démarquer des autres personnes qui font la même chose.
  5. Investissez dans de bons outils, pas des gadgets. Ce sont vos outils de travail, vous les utiliserez tous les jours et leur qualité témoignera du bon travail que vous pourrez faire ensuite. Mes outils clés sont: une bonne sableuse orbitale, de bons pinceaux, de la peinture de qualité, du TSP, du décapant, des gants, et des lunettes.
  6. Faites attention à vos coûts de transformation. C’est là que votre profit peut rapidement être englouti. Utilisez ce que vous avez avant d’acheter du neuf, ne gaspillez pas, nettoyez bien vos pinceaux afin de pouvoir les réutiliser subséquemment.
  7. Vendez rapidement. Afin de faire rouler votre inventaire, il est important de vendre presque aussi rapidement que vous achetez. Vous pouvez le faire en prenant un kiosque dans un marché aux puces ou encore vendre sur les petites annonces. Si vous choisissez les petites annonces:
    1. faites de belles photos du meuble seul et, si vous pouvez, du meuble en contexte.
    2. Les gens aiment voir ce à quoi pourrait ressembler le meuble avant de l’acheter.
    3. Incluez beaucoup de détails à propos du meuble, sa composition et sa provenance.

Avec ces quelques astuces en main, vous devriez maintenant être en mesure de créer de belles pièces qui soient désirables et surtout… vendables.

photos: 1 | 2 & 3 | 4


7 astuces pour magasiner les Marchés aux Puces comme les pros

marche_aux_puces_1

J’aime chiner ce n’est pas un secret pour personne. Je le fais depuis des années et j’adore toujours autant le faire. Ceci étant dit, je n’ai pas toujours été la personne la plus à l’aise avec l’idée de négocier ou encore de fouiner. Il a fallu que je me développe des trucs pour y parvenir. Et bien aujourd’hui je vous partage mes 8 astuces les plus importantes pour fouiner les marchés aux puces comme les pros!

marche_aux_puces_2

On regarde en dessous, les beaux objets sont souvent signés.

On aime les objets “dans leur jus”, ce qui veut dire les objets qui n’ont pas encore été transformés et qui sont dans leur état d’origine. Non seulement vous risquez de les payer moins cher, mais en plus ils auront plus de valeur lors de la revente une fois que vous les aurez bien nettoyés et réparés au besoin.

On magasine tôt… les trésors partiront rapidement.

On fait le tour au moins deux fois. Non ce n’est pas un TOC mais plutôt une assurance de trouver des choses différentes la seconde fois.

On s’éduque.  Le plus vous en savez sur les antiquités, meilleur acheteur vous deviendrez.

On s’apporte les bons outils. J’apporte toujours avec moi les petits trucs suivants que je cache dans mon sac à main: mon téléphone intelligent pour faire des recherche rapides sur l’origine d’un meuble, un ruban à mesurer, un aimant pour valider les objets qui sont faits de laiton versus ceux qui sont en fer blanc, une loupe pour bien lire les inscriptions sous les meubles et une lampe de poche pour y voir quelque chose.

On fouine les bons endroits. J’ai écrit un billet sur mon blogue sur les 15 marchés aux puces à découvrir au Québec et dans l’est de l’Ontario.

En conclusion, les objets qui ont le plus de valeur dans les marchés aux puces ne sont pas ceux qui iraient vous chercher le plus gros montant si vous les revendiez, mais plutôt ceux que vous aimez vraiment.

marche_aux_puces_4

photos: 1 | 2 | 3