Inspiration : potager urbain sur sa terrasse

Difficile à croire ces temps-ci, mais le soleil devrait être de notre côté d’ici peu… Enfin, je l’espère vraiment! Mise à part les tulipes et la fête des Mères (qui vient tout juste de passer), c’est aussi le temps de commencer son potager urbain sur sa terrasse.

Toutes les raisons sont bonnes pour se lancer dans la culture en pot. Tout d’abord, c’est pratique pour la cuisine: plus besoin de payer 2$ pour des fines herbes fraîches, maintenant c’est gratuit et directement sur le balcon! Ensuite, ça ajoute un peu de couleur au décor. Et enfin, le plus important, il n’y a rien qui me rend plus fière que de voir les deux premières petites feuilles vertes de mes pousses. Bon, je vous avoue que l’an passé mes radis se sont résumés à seulement deux grosses feuilles et pas de radis… Il faut bien commencer quelque part! Et puis, les feuilles se mangeaient!

potager urbain, terrasse

Voici ma to-do pour un potager urbain sur votre terrasse!

1- Évaluez vos besoins

Si vous cuisinez seulement du basilic à profusion, peut-être que deux plans seront plus profitables qu’un plan de persil. Dressez une liste de ce que vous aimeriez cultiver et de ce que vous manger/utiliser le plus souvent en cuisine. Un bon début pour ne pas faire d’achats inutiles et impulsifs!

2- Évaluez votre luminosité

J’ai la malchance d’avoir un balcon peu ensoleillé. J’ai des rayons de soleil le matin jusqu’à midi et ensuite, terminé! Ça restreint mon choix pour la culture. D’un autre côté, avec mon mur en brique qui dégage de la chaleur, je peux facilement cultiver des poivrons! Comme quoi, c’est pas toujours négatif!

3- Renseignez-vous

Certaines plantes prennent plus d’espace que d’autres… Saviez-vous qu’il existait deux types de plants de tomates? Indéterminés et déterminés. Eh oui! Mon copain et moi, on s’est bien fait avoir l’an passé. Si vous cultivez en pot, il est souvent préférable d’avoir des plants déterminés. Ils restent plus petits et les racines prennent moins d’espace dans le pot, ce qui vous permet de ne pas avoir un énorme pot pour un seul plant.

De même, cultiver dans le même pot le basilic et la tomate vous permet d’éviter certains insectes et votre plant de tomates sera parfumé par le basilic. Sans compter que certains légumes et fruits sont plus faciles à cultiver que d’autres et certains sont envahissants (ex: les cerises de terre). Ça, c’est les experts qui connaissent ça!

4- Évaluez votre espace

L’heure est aux choix! Quand on cultive en pot sur une terrasse, notre espace est bien souvent assez limité. On essaie de maximiser notre espace disponible de différentes façons (voir prochain point) et on priorise nos besoins. Malheureusement, on peut rarement avoir un jardin complet sur son perron. Mais, c’est tellement une belle activité à faire en famille ou seul que même si vous avez de l’espace seulement pour des fines herbes, le jeu en vaudra clairement la chandelle!

5- Soyez créatifs!

Yeah! C’est là que le fun commence! Le plus souvent, pour de petits espaces, on essaie d’utiliser la plus grande superficie disponible possible et souvent, c’est en hauteur. Voici quelques idées inspirantes pour réaliser votre potager urbain.

J’aime beaucoup l’idée d’accrocher les pots sur du treillis en bois ou une structure en métal comme la photo ci-contre. C’est facile à installer et peu dispendieux! On aime!

plantes suspension

Le macramé est vraiment tendance encore cette année et ce serait fou de ne pas en profiter pour son potager urbain. Une belle façon de créer un écran d’intimité et de donner du soleil à ses fines herbes.

Suspension plantes terrasse

C’est le moment de repeindre votre vieil escabeau en bois pour pouvoir y déposer vos pots de fines herbes! Utilisez une vieille échelle, une étagère en bois, de vieilles caisses de pommes superposées ou encore une vieille chaise, toutes les idées sont bonnes pour mettre en valeur votre potager et maximiser votre espace.

escabeau plantes déco

Ou sinon, faites comme Marilou qui a utilisé une vieille armoire en bois. Superbe!

armoires plantes terrasse

Vous sentez-vous inspirés et prêts à mettre les deux mains dans la terre? 🙂

Sophie-Rose c’est notre bricoleuse-créative de Québec. Elle vous fait découvrir ses coups de coeur de la Capitale ainsi que ses projets créatifs du macramé à la peinture en passant par la broderie et le tissage. 

Photos: intro1, 2, 3, 4, 5


Tendance 2017: Les éléments naturels

La capacité de faire entrer la nature dans la maison est une ambition que l’Homme (avec un grand H) a  cherché à obtenir au cours des siècles. Leur attrait naturel et organique les rendent irrésistibles et font en sorte qu’on les voit constamment au sommet des tendances annuelles, introduits d’une façon ou d’une autre dans les décors. Ajoutons à cela la prise de conscience croissante de la diminution des ressources naturelles de la Terre et le fait que les gens réalisent l’importance de l’apport de la nature dans nos foyers et comment la conception des objets qui en sont dérivés ne peut être reproduite. Si vous avez aussi envie de vous inspirer en faisant entrer un peu de l’extérieur chez vous, vous allez aimer ces quelques idées.

Naturel ne veut pas dire Hippie

On fait souvent l’erreur d’associer les éléments naturels d’un décor avec un look « grano » ou hippie tout droit sorti des années ’70. Bien qu’il y avait en effet beaucoup d’éléments naturels en déco à cette époque, ceux-ci n’ont jamais cessés d’être présents autour de nous, ils se sont simplement transformés pour accommoder nos goûts plus contemporains. Prenez par exemple le bois. Matériau de choix en fait de construction de meubles le bois s’est vu travaillé, à l’époque des rois & des empereurs, dans des formes complexes et ornementées pour mettre en valeur toute la richesse que les monarques souhaitent véhiculer. Le même matériau a aussi revêtu des apparences plus modestes en table de ferme ou en boite à glace, ou encore en meuble ultra design et épuré. Bref, les éléments naturels dans nos décors en sont la fibre première, qu’importe leur forme et leur époque.

Naturel sous toute ses formes

Je viens de vous parler du bois, qui semble être une source évidente d’introduction de la nature dans nos intérieurs, mais il y en a bien d’autres. Pensez par exemple aux différentes fibres naturelles comme le lin, le jute, le sisal, le coton, ou la laine. Ou encore à d’autres matériaux moins doux et accueillants mais non moins naturels comme le quartz, le marbre, l’ardoise, le granit ou le calcaire. On peut aussi sortir des sentiers battus et faire entrer une touche naturelle dans une pièce à travers l’utilisation d’expressions naturelles telle une murale, un crâne sculpté, une affiche, une photo grand format, ou du papier peint.

Naturel & non transformé

Une forte tendance que l’on observe actuellement est ce désir de présenter la nature dans nos décors d’une façon la plus authentique possible. Une représentation naturelle à son état brut, sans transformation. Cette table à café ou ce vase grand format, en racine de bois de teck, vendus chez Saya Loft sont des exemples idéaux de cette tendance. Accompagnés d’éléments contemporains et dépourvus d’artifices, dont les textures sont enveloppantes… et naturelles, les éléments plus architecturaux et non transformés prennent tout leur sens.

La nature vivante

Un autre aspect incontournable de la nature à domicile est bien entendu celui de la présence de vie dans la maison. Des plantes, petites et grandes, sont un must. Nous les avons vues en abondance dans les années ’70 et ’80, puis disparaitre par la suite pour une raison inexplicable et bien franchement désolante. Et bien c’est maintenant chose du passé! Les plantes sont de retour et sont ici pour y rester. Succulentes, cactus, ficus et plantes à fleurs, toutes les variations sont intéressantes et viendront ajouter une touche très naturelle à toutes les pièces de la maison.

Saya Loft fera une vente d’échantillons à leur entrepôt les 9-10-11-12 février ainsi que les 16-17-18-19 février.  Premier arrivé premier servi, il y aura des bons prix!

LIEU: 1405 av. Saint-Jean-Baptiste local 124, Québec,QC G2E5K2

Dans le but de toujours demeurer intègre et transparente auprès de l’auditoire, je vous partage le fait que ce billet est commandité. 

photos: 1 | 2 | 3 | 4 | 5