Les meubles chouchous pour la revalorisation

Scandinave, moderne, contemporain, épuré, Mad Men… Nous entendons toutes sortes d’appellations plus ou moins justes pour ces meubles qui sont actuellement partout dans les magazines de déco, blogues, téléséries, etc. Le réel petit nom? Mid-century moderne. Ce style a certainement marqué grandement le monde du design et prouve encore aujourd’hui qu’il mérite sa place dans nos espaces. Ces meubles sont solides, de qualité et sont actuellement nos chouchous pour la revalorisation. Si vous leur laissez la deuxième chance qu’ils méritent, ils sauront rendre service à votre déco.

Mobilité

La raison souche pourquoi les meubles mid-century sont si populaires encore aujourd’hui est certainement parce qu’ils ont été conçus dans une optique d’après-guerre. C’est-à-dire que les designers concevaient pour de petits endroits. Il fallait du mobilier léger et mobile, qui se placerait et déplacerait bien dans les espaces.  De nos jours, avec cette envie de minimalisme et d’épuration, cette légèreté est bien sûr la bienvenue dans nos aires ouvertes ou nos espaces urbains restreints.

Surélévation

Si vous regardez une liste des créations icônes du mid-century, vous remarquerez qu’elles sont toutes surélevées. Des pattes longues ou mi-longues, qui dégagent le coffre principal du meuble du plancher. L’œil reçoit alors un message de légèreté et l’impression que l’espace est encore moins encombré puisque le sol est continuellement visible.

Formes et lignes pures

Les années du milieu du siècle voyaient aussi la révolution industrielle. Les designers testaient une panoplie de nouveaux procédés et de nouveaux matériaux. De plus, les créateurs étaient fascinés par la notion de continuité. Chaque matériau a donc subi son lot de tests jusqu’à ce qu’enfin, il ait une allure fluide: plastique moulé, bois lamellé-collé, acier inoxydable moulé, etc. Les formes et les lignes sont donc pures et souples. Même les poignées sont souvent non-encombrantes, en continuité avec la forme.

Élégance et confort

Les designers de cette époque concevaient des meubles élégants, mais ils n’oubliaient pas l’usage et le confort pour autant. L’objet lui-même indiquait et insistait à l’utilisation. Les assises moulées, les appuis-bras arrondis, etc. Le glissement de porte a aussi eu droit à son heure de gloire, favorisant l’économie d’espace.

Ce design compte de nombreuses qualités que nous recherchons actuellement lorsque l’on conçoit nos espaces contemporains. Ces meubles sont d’une harmonie surprenante et facilitent l’utilisation et la disposition. Alors pourquoi s’en passer? Descendez dans vos sous-sols ou montez dans vos greniers et redonnez à ces joyaux la place qu’ils méritent dans votre déco. S’ils sont un peu abîmés, de grâce ne les délaissez pas pour si peu. Venez nous rendre visite chez Aube design, nous nous ferons une joie de vous donner des conseils sur comment les peindre pour les revaloriser à leur juste valeur.

Aube Design, une entreprise spécialisée dans les services créatifs et la peinture Chalk Paint. Lisez mensuellement les billets transfos de Tania & son équipe, ici-même sur le Répertoire Déco.

Rédaction: Sophie Poulin Brière | Photos: Aube Design

 

SaveSave


Peindre ou ne pas peindre les joyaux en bois

Chacune de nos conseillères en boutique a déjà expérimenté le client « méfiant ». Il entre dans notre atelier, certes, avec une curiosité, mais surtout avec beaucoup de scepticisme. Il est amoureux des meubles en bois, il les trouve nobles et indémodables. Il considère que de peindre de tels joyaux est un réel blasphème. Cela nous fait toujours un peu sourire, car nous sommes bien contentes d’initier une nouvelle personne à notre vision des choses. Alors, faisons-le à plus grande échelle ici… Si vous êtes un amoureux des meubles en bois, ceci est pour vous!

Combat entre cœur et raison

Le but de la revalorisation est toujours de redonner les lettres de noblesse à un meuble qui en a le potentiel et qui a été boudé depuis plusieurs années. C’est pourquoi les meubles de bois sont généralement nos cobayes favoris. Souvent fabriqués il y a quelques décennies, ils sont de qualité. Souvent de bois massif, d’assemblage solide et des silhouettes qui ont du caractère, ces meubles ont été construits pour durer. De plus, ils portent souvent avec eux une charge émotive; ayant peut-être été dans votre famille depuis plusieurs générations. Malheureusement, ils tombent souvent aux oubliettes dans des sous-sols, car ils ne s’harmonisent pas tels qu’ils sont avec la déco moderne. D’autres fois, leurs dimensions sont parfaites dans l’espace, le rangement disponible est optimal, mais ils trônent dans une pièce de manière maladroite, laissant un sentiment d’encombrement. C’est à ce moment que la Chalk paint entre en jeu et pour résoudre le défi.

Les solutions

Si vous avez un attachement quelconque à un meuble, pourquoi ne pas vous assurez de l’aimer jusque dans ses moindres détails? Plusieurs options s’offrent à vous.

Le peindre entièrement dans une palette actuelle

Si c’est la massivité de votre meuble qui vous irrite, choisissez une couleur claire. Elle l’allégera comme par magie.
S’il manque de punch, peignez le d’une couleur éclatante. Il deviendra le point focal de votre aménagement et les gens le remarqueront encore plus que lorsqu’il était brun, mais cette fois, ce sera pour l’apprécier.

Le peindre partiellement

Si sa couleur naturelle est belle et que certaines sections ne sont pas endommagées, incorporez-les au design. Par exemple, gardez les devantures des tiroirs naturelles, puis peignez le caisson. Ou vice versa.
Si sa couleur naturelle convient à votre agencement, mais vous voulez qu’il ait un peu plus de personnalités, optez pour les pochoirs. Le bois sera donc apparent sur tout le fond.

Le peindre en conservant le grain du bois

Est-ce que le bois de votre meuble est nu? Il n’a eu que très peu de cire dans sa vie ou a peut-être déjà été décapé de son vernis? Alors, vous avez le meuble parfait pour la technique d’essuyer. Très populaire pour ceux qui aiment sentir le grain du bois, on ne fait qu’essuyer de la couleur sur le bois, laissant la couleur initiale paraître au travers de la couleur.

Êtes-vous convaincu? N’oubliez pas le terme « revalorisation ». Il n’essaye pas de changer la personnalité d’un meuble, mais plutôt de le mettre en valeur.

Aube Créations, une entreprise spécialisée dans les services créatifs et la peinture Chalk Paint. Lisez mensuellement les billets transfos de Tania & son équipe, ici-même sur le Répertoire Déco.

Rédaction: Sophie Poulin Brière Photos: Aube Créations

SaveSaveSaveSave

SaveSave

SaveSave


Deux consultations et un Patrick Morin

Il y a quelques semaines, l’entreprise familiale Patrick Morin a demandé la collaboration de deux blogues d’exception: Déconome  & la Récréation pour lancer un grand concours. Des centaines de personnes se sont inscrites dans l’espoir de gagner 1000$ à dépenser en magasin ainsi qu’une consultation personnalisée avec moi pour les aider à débuter leur projet réno & déco.

Quelques semaines plus tard, nous voilà à la plus récente succursale du centre de rénovation à Saint-Eustache, pour discuter, aiguiller et conseiller les deux magnifiques gagnantes. Je vous partage les différents conseils que j’ai offerts à chacune lors de leur consultation individuelle.

L’inspiration

La cuisine Farmhouse de Mélissa

Mélissa est une maman de deux enfants. Lumineuse et pétillante avec ses jolis cheveux rose pâle, j’ai tout de suite compris que cette jeune femme en “avait dedans”. Gagnante du blogue La Récréation, Mélissa s’est inscrite avec l’idée de transformer sa cuisine qui avait vraiment besoin d’amour.

Elle savait tout à fait ce qu’elle voulait : une cuisine chaleureuse, pratique, et d’un look entre champêtre et rustique-moderne. Ce look, on y réfère souvent comme étant “modern farmhouse”, une version actuelle des cuisines de fermes de la côte est des États-Unis.

Mélissa possède un budget plus que raisonnable pour l’ensemble des travaux à effectuer dans sa cuisine sur lequel je me suis basée pour lui faire mes recommandations.

La cuisine avant

Cabinets : Ils ont vu de meilleurs jours et ont besoin de bien plus que de simplement être repeints. Toutefois, la structure des armoires est encore bonne et sera sauvée. Mélissa travaillera donc avec un ébéniste pour refaire de nouvelles portes d’armoires et tiroirs. Il n’y a pas assez de place pour un îlot central, alors pour rendre la pièce plus intéressante, je lui ai suggéré des armoires deux tons : en érable sur la portion inférieure et blanche pour les portes supérieures.

Comptoir : La qualité et la longévité sont les mots clés pour le comptoir de quartz de couleur anthracite. Je lui ai suggéré de prendre un fini “velours” plutôt que lustré ce qui conférera à la cuisine l’aspect ferme moderne qu’on recherche.

Dosseret : La touche bijou de la pièce. Le dosseret est une excellente façon d’ajouter une touche plus luxueuse tout en respectant le budget total de la pièce parce que la surface à couvrir n’est pas très grande. Mélissa pensait poser des tuiles métro en fait de dosseret, un choix judicieux et intemporel mais aussi beaucoup vu. Je lui ai plutôt proposé des tuiles de marbre hexagonales qui sont disponibles en commande spéciale chez Patrick Morin.

Évier et robinet : Une cuisine de style farmhouse a besoin d’un évier en fonte émaillée ainsi que d’un robinet qui a de la gueule.

Éclairage : L’éclairage actuel est vraiment insuffisant. J’ai donc proposé à Mélissa d’agencer lumières encastrées ultra minces et cette suspension au dessus de l’évier, toutes deux en stock. Dans la salle à manger attenante et ouverte sur la cuisine, Mélissa va se mettre à la recherche d’un lustre en cristal vintage.

Plancher:  Au plancher, des tuiles de terracotta sont une belle façon de compléter le look rustique et champêtre que Mélissa souhaite.

La table de salle à manger : Parce que la salle à manger est ouverte sur la cuisine, il est important que les deux pièces se “parlent” en fait de look. Mélissa va donc peindre avec cette peinture à la craie la table en bois massif antique de sa famille. Les chaises dépareillées qu’il y a autour seront parfaitement imparfaites pour compléter l’ensemble!

L’atelier d’artiste d’Annie

Annie Rodrigue est une artiste de renom {on a d’ailleurs vu une de ses toiles dans la série 13 Reasons Why}. Gagnante du blogue Déconome, Annie m’a fait part du fait qu’elle travaille de chez elle, dans son atelier qui est situé dans le sous-sol de sa maison. Bien qu’il convienne à ses besoins en fait d’espace, la déco et l’aménagement ne sont pas à leur meilleur.

Annie et moi avons discuté de budget pour l’ensemble des travaux et nous avons convenu de l’ordre dans lequel les travaux auraient besoin d’être accomplis afin de pouvoir être faits en étape et ainsi pouvoir être mieux absorbés dans son budget. Bien entendu la carte-cadeau de 1 000 $ de Patrick Morin aidera grandement.

L’inspiration

L’atelier avant

Fenêtres : Les fenêtres sont anciennes et ont besoin d’être changées. Le conseiller qui nous a assisté lors de la consultation a montré plusieurs modèles en commande spéciale qui sont à bon prix.

Rangement : Annie devra démolir le rangement qui prend beaucoup de place dans la pièce et le remplacer par un système d’entreposage et de séchage pour ses toiles, fabriqué de contreplaqué de merisier russe, en vente en feuille de 4’ x 8’, et sur lequel elle posera quatre roulettes comme celles-ci qui permettront de déplacer le meuble au besoin.

Plancher : Annie a déjà en sa possession un lot de plancher de bois franc qu’elle installera en motif à chevrons au sol. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle ne peint pas sur chevalet mais plutôt à même le sol et donc que le plancher sera éventuellement moucheté de jolies couleurs. Un ajout décoratif créatif intéressant et unique!

Murs : Pour que la pièce laisse vraiment derrière elle son passé de sous-sol semi-fini, Annie doit recouvrir l’isolant qui sert présentement de mur à la pièce, de panneaux décoratifs divers. L’idée est de créer un “patchwork” de différentes textures: lambris et caissons pour un look néo-traditionnel, panneau perforé pour un look urbain et jeune & faux bois pour un look rustique et chaleureux. Tous les panneaux seront unifiés par une seule et même couleur pour permettre à Annie de photographier ses toiles devant différentes ambiances.

Éclairage : Pour bien peindre, il faut y voir quelque chose. La pièce manque de lumière malgré ses quatre fenêtres. Je lui ai proposé d’installer deux rails d’éclairage sur les poutres du plafond exposé. Un ajout qui sera pratique tant pour travailler que pour bien éclairer ses toiles au moment de prendre ses photos. Du côté de l’évier où Annie lave ses pinceaux, c’est plutôt cette petite suspension en ciment que je lui ai proposé.

La déco: J’ai suggéré à Annie de se créer un petit coin juste à elle avec une chaise suspendue du département saisonnier de Patrick Morin. Ce petit coin permettra à Annie de siroter une tasse de thé, de méditer ou juste de décompresser après une grosse journée de travail.

DIY : J’ai donné comme projet DIY à Annie celui de dénicher des pattes métalliques sur lesquelles elle viendra fixer une palette de peinture pleine de couleurs. Cette création deviendra une magnifique petite table d’appoint tout à fait unique.

Il ne restera plus qu’à peindre toute la pièce, incluant le plafond, en blanc pour mettre en valeur ses œuvres et ajouter de la lumière à la pièce.

J’ai beaucoup aimé pouvoir prodiguer mes conseils aux deux gagnantes à la succursale de Saint-Eustache. Avec les conseillers experts, les gagnantes ont pu trouver et visualiser les produits dont nous avons discuté. Franchement, une chance que nous avions les conseillers à nos côtés car le magasin est immense et on y trouve vraiment de tout! Mais ce qui m’a personnellement plu le plus c’est le fait que les rangées sont basses et le centre de rénovation est facile à naviguer ce qui a rendu l’expérience de magasinage encore plus agréable. Maintenant, avec leur 1 000 $ en carte-cadeau Patrick Morin, chacune des gagnantes peut faire passer du rêve à la réalité son projet de transformation d’une pièce de sa maison qui lui tient à coeur.

Ce billet est commandité mais les propos & opinions exprimés sont les miens. 

Photos: 1 | 2 | 3 | 4


Transfo dans le Walk-in d’Elle Québec avec Kijiji

Il y a des appels qu’on reçoit dans la vie et qui nous font faire la danse de la joie. Un de ces appels a été celui de Kijiji avec une opportunité de collaborer pour ajouter une touche vintage au superbe walk-in d’Elle Québec.

Voici la commande que j’ai reçue: celle de transformer 2 meubles pour s’harmoniser avec le look glamour & féminin du walk-in pour moins de 400$. 

J’ai donc fureté abondamment les annonces de Kijiji pour y faire une pré-sélection de meubles de diverse nature: des armoires de rangement, des fauteuils, des tables d’appoints, ainsi qu’une petite table bistro en fer forgé et une causeuse de jardin aussi en fer forgé.

Les fabuleuses déesses de la mode ont tout de suite sauté sur l’idée de l’ensemble de conversation de jardin. Bien que les 2 meubles provenaient de 2 sources différentes, leur look est similaire et tout deux avaient beaucoup de potentiel.

Ok mais quoi faire avec ces deux jolis meubles de jardin, rouillés, sans dessus et un peu blah en fait de look?

Parce que les meubles étaient en fer forgé, l’idée de les couper ou de les transformer de façon majeure m’est rapidement sortie de la tête. Ce que j’ai plutôt décidé de faire c’est de les rendre pratique et surtout parfaits pour y prendre de jolies photos de bijoux, vêtements, maquillage ou chaussures à l’intérieur du walk-in.

Première étape: trouver un dessus pour la table. Je suis allée faire un tour chez ARTÉ où j’ai déniché une table en bois au diamètre idéal ainsi que, coup de chance, un miroir circulaire de similaire diamètre. Table: check!

Ensuite je suis allée faire un tour au magasin de bricolage et j’y ai acheté tout le nécessaire pour la transformation:

peinture en aérosol marine et rose antique

gants

bâches de plastique

papier sablé

etc…

Finalement, je suis allée chez CM Textiles pour y trouver un tissu qui pourrait me servir à rembourrer un coussin pour la petite causeuse. J’ai craqué à la vue du tissu de Kate Space en motifs marbrés roses et gris qui est absolument parfait pour un walk-in d’un magazine de mode. 🙂

Passons aux choses sérieuses: la transformation. 

En premier, j’ai fait une Dexter de moi-même en me créant une enveloppe de plastique dans la pièce où j’allais travailler. La peinture en aérosol est très volatile et donc il est préférable de faire ça à l’extérieur où dans un endroit bien aéré ou avec une porte qui s’ouvre toute grande. Les belles petites mamans en devenir devraient aussi s’abstenir.

Par la suite j’ai fait une première, puis une seconde, puis des touch-ups de peinture sur les deux meubles ce qui leur a déjà donné un nouveau look. Le temps de séchage est important pour que la peinture adhère bien. J’ai donc fait une pause dune journée avant de revenir compléter mon travail.

Ensuite c’était au tour du beau: le coussin pour la causeuse et le dessus en miroir pour la table. J’ai découpé dans du MDF une forme similaire à celle de la banquette pour me permettre ensuite de venir la rembourrer avec le tissu Kate Spade trouvé chez CM Textiles.

Pour la table j’ai procédé en 2 étapes, d’abord en enlevant le dessus de la table en bois, que j’ai aussi peint en rose antique, puis sur lequel j’ai collé à la colle PL (ça colle ça de la PL!) le miroir.

Le résultat est aussi joli que glamour, parfait pour un walk-in de mode où les meubles deviendront des oeuvres d’art contre lesquelles prendre des accessoires mode ou des vêtements en photo. J’ai déjà hâte de voir ces deux belles trouvailles de Kijiji publiées sur le compte Instagram d’Elle Québec. Je suis certaine que j’aurai un petit sentiment de fierté à chaque fois.

Ce billet est commandité par Kijiji mais les opinions exprimées dans celui-ci sont les miennes.


Repeindre sa cuisine: facile ou périlleux?

Dans notre culture québécoise, la pièce importante, où tous se réunissaient, a toujours été la cuisine. Assurément à cause du four actif qui nous réchauffait et nous nourrissait pendant nos longs hivers. Aujourd’hui, nous demandons à ces pièces d’être bien plus qu’un simple endroit fonctionnel. Nous les voulons conviviales, lumineuses et épatantes. Notre ère des espaces ouverts a donné tous les honneurs à la cuisine ainsi que la place au sommet de la liste des éléments coup de cœur lors de la vente d’une maison.

Par contre, la réalité est que la plupart d’entre nous n’avons ni le budget, ni l’espace pour rénover sa cuisine et la rendre digne des magazines. Heureusement, une option intéressante se fait de plus en plus populaire dans les dernières années. Repeindre!

INVESTISSEMENT

Repeindre sa cuisine est une méthode plus économique et rapide que le remplacement complet des armoires. De plus, il s’agit d’une solution écologique si vos cabinets sont encore solides.

Comparativement à d’autres peintures, la Chalk paint d’Annie Sloan rentabilisera votre investissement avec sa facilité d’application, adhérente à pratiquement tout type de surface. Elle ne nécessite aucune préparation, mis à part un nettoyage au TSP, puis résiste bien aux épreuves du temps.

UNE CRÉATION QUI VOUS RESSEMBLE

Contrairement à l’achat de nouveaux cabinets, qui offre parfois des options génériques peu originales, la Chalk Paint vous offre des choix qui collent à votre style. Elle propose de multiples finis, allant du lisse moderne jusqu’au vieillot rustique, toujours en utilisant des cires plutôt mâtes pour la protection. Vous pouvez aussi choisir parmi un éventail infini de couleurs. Il suffit de consulter le spécialiste couleur chez votre détaillant qui saura vous concocter le parfait mélange.

En contrepartie, si vous êtes un fervent amateur des finis lustrés et très lisses, je vous suggère plutôt d’aller voir ce que les professionnels de peinture au fusil en cabine ont à vous proposer, car la Chalk Paint ne vous comblera probablement pas.

S’ARMER DE TEMPS ET DE PATIENCE

Il faut entrer dans un tel projet avec de la patience et de l’indulgence. Pour des professionnels, peindre une cuisine de format régulier représente un travail à temps plein d’une cinquantaine d’heures. Je vous conseille donc de planifier plusieurs jours de congé consécutifs durant lesquels vous serez dédiés entièrement à votre cuisine, sinon le découragement risque de s’installer rapidement. Fonctionner aussi par section, cela permet de mieux voir la progression.

La Chalk Paint d’Annie Sloan est une peinture naturelle, écologique et inodore à base d’eau. Tout cela fait partie de son charme. D’autre part, cela veut aussi dire qu’elle n’est pas à l’abri de réactions chimiques avec les vieux vernis ou bois de vos armoires. Le choix de certaines couleurs pâles, particulièrement le blanc pur, s’expose davantage à ces réactions qui créent surtout des cernes jaunâtres ou de légères craquelures. Certaines techniques permettent de les neutraliser, mais il faudra ajouter du temps à votre agenda.

Vous comprendrez donc que de peindre sa cuisine soi-même est un saut périlleux surtout si l’on ne consulte pas préalablement notre spécialiste Chalk Paint. En revanche, entamer ce genre de projet avec un peu d’expérience, de bonnes infos et du temps à y dédier, vous rendra la vie assez facile et même amusante. Sinon, vous pouvez toujours faire appel à des professionnels qui feront le projet pour vous, en vous offrant peut-être même un ajout de moulures ou un changement de poignées. Vous n’en reconnaitrez plus votre cuisine!

Aube Créations, une entreprise spécialisée dans les services créatifs et la peinture Chalk Paint. Lisez mensuellement les billets transfos de Tania & son équipe, ici-même sur le Répertoire Déco.

Texte: Sophie Poulin Brière photos: Aube Créations