Deux consultations et un Patrick Morin

Il y a quelques semaines, l’entreprise familiale Patrick Morin a demandé la collaboration de deux blogues d’exception: Déconome  & la Récréation pour lancer un grand concours. Des centaines de personnes se sont inscrites dans l’espoir de gagner 1000$ à dépenser en magasin ainsi qu’une consultation personnalisée avec moi pour les aider à débuter leur projet réno & déco.

Quelques semaines plus tard, nous voilà à la plus récente succursale du centre de rénovation à Saint-Eustache, pour discuter, aiguiller et conseiller les deux magnifiques gagnantes. Je vous partage les différents conseils que j’ai offerts à chacune lors de leur consultation individuelle.

L’inspiration

La cuisine Farmhouse de Mélissa

Mélissa est une maman de deux enfants. Lumineuse et pétillante avec ses jolis cheveux rose pâle, j’ai tout de suite compris que cette jeune femme en “avait dedans”. Gagnante du blogue La Récréation, Mélissa s’est inscrite avec l’idée de transformer sa cuisine qui avait vraiment besoin d’amour.

Elle savait tout à fait ce qu’elle voulait : une cuisine chaleureuse, pratique, et d’un look entre champêtre et rustique-moderne. Ce look, on y réfère souvent comme étant “modern farmhouse”, une version actuelle des cuisines de fermes de la côte est des États-Unis.

Mélissa possède un budget plus que raisonnable pour l’ensemble des travaux à effectuer dans sa cuisine sur lequel je me suis basée pour lui faire mes recommandations.

La cuisine avant

Cabinets : Ils ont vu de meilleurs jours et ont besoin de bien plus que de simplement être repeints. Toutefois, la structure des armoires est encore bonne et sera sauvée. Mélissa travaillera donc avec un ébéniste pour refaire de nouvelles portes d’armoires et tiroirs. Il n’y a pas assez de place pour un îlot central, alors pour rendre la pièce plus intéressante, je lui ai suggéré des armoires deux tons : en érable sur la portion inférieure et blanche pour les portes supérieures.

Comptoir : La qualité et la longévité sont les mots clés pour le comptoir de quartz de couleur anthracite. Je lui ai suggéré de prendre un fini “velours” plutôt que lustré ce qui conférera à la cuisine l’aspect ferme moderne qu’on recherche.

Dosseret : La touche bijou de la pièce. Le dosseret est une excellente façon d’ajouter une touche plus luxueuse tout en respectant le budget total de la pièce parce que la surface à couvrir n’est pas très grande. Mélissa pensait poser des tuiles métro en fait de dosseret, un choix judicieux et intemporel mais aussi beaucoup vu. Je lui ai plutôt proposé des tuiles de marbre hexagonales qui sont disponibles en commande spéciale chez Patrick Morin.

Évier et robinet : Une cuisine de style farmhouse a besoin d’un évier en fonte émaillée ainsi que d’un robinet qui a de la gueule.

Éclairage : L’éclairage actuel est vraiment insuffisant. J’ai donc proposé à Mélissa d’agencer lumières encastrées ultra minces et cette suspension au dessus de l’évier, toutes deux en stock. Dans la salle à manger attenante et ouverte sur la cuisine, Mélissa va se mettre à la recherche d’un lustre en cristal vintage.

Plancher:  Au plancher, des tuiles de terracotta sont une belle façon de compléter le look rustique et champêtre que Mélissa souhaite.

La table de salle à manger : Parce que la salle à manger est ouverte sur la cuisine, il est important que les deux pièces se “parlent” en fait de look. Mélissa va donc peindre avec cette peinture à la craie la table en bois massif antique de sa famille. Les chaises dépareillées qu’il y a autour seront parfaitement imparfaites pour compléter l’ensemble!

L’atelier d’artiste d’Annie

Annie Rodrigue est une artiste de renom {on a d’ailleurs vu une de ses toiles dans la série 13 Reasons Why}. Gagnante du blogue Déconome, Annie m’a fait part du fait qu’elle travaille de chez elle, dans son atelier qui est situé dans le sous-sol de sa maison. Bien qu’il convienne à ses besoins en fait d’espace, la déco et l’aménagement ne sont pas à leur meilleur.

Annie et moi avons discuté de budget pour l’ensemble des travaux et nous avons convenu de l’ordre dans lequel les travaux auraient besoin d’être accomplis afin de pouvoir être faits en étape et ainsi pouvoir être mieux absorbés dans son budget. Bien entendu la carte-cadeau de 1 000 $ de Patrick Morin aidera grandement.

L’inspiration

L’atelier avant

Fenêtres : Les fenêtres sont anciennes et ont besoin d’être changées. Le conseiller qui nous a assisté lors de la consultation a montré plusieurs modèles en commande spéciale qui sont à bon prix.

Rangement : Annie devra démolir le rangement qui prend beaucoup de place dans la pièce et le remplacer par un système d’entreposage et de séchage pour ses toiles, fabriqué de contreplaqué de merisier russe, en vente en feuille de 4’ x 8’, et sur lequel elle posera quatre roulettes comme celles-ci qui permettront de déplacer le meuble au besoin.

Plancher : Annie a déjà en sa possession un lot de plancher de bois franc qu’elle installera en motif à chevrons au sol. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle ne peint pas sur chevalet mais plutôt à même le sol et donc que le plancher sera éventuellement moucheté de jolies couleurs. Un ajout décoratif créatif intéressant et unique!

Murs : Pour que la pièce laisse vraiment derrière elle son passé de sous-sol semi-fini, Annie doit recouvrir l’isolant qui sert présentement de mur à la pièce, de panneaux décoratifs divers. L’idée est de créer un “patchwork” de différentes textures: lambris et caissons pour un look néo-traditionnel, panneau perforé pour un look urbain et jeune & faux bois pour un look rustique et chaleureux. Tous les panneaux seront unifiés par une seule et même couleur pour permettre à Annie de photographier ses toiles devant différentes ambiances.

Éclairage : Pour bien peindre, il faut y voir quelque chose. La pièce manque de lumière malgré ses quatre fenêtres. Je lui ai proposé d’installer deux rails d’éclairage sur les poutres du plafond exposé. Un ajout qui sera pratique tant pour travailler que pour bien éclairer ses toiles au moment de prendre ses photos. Du côté de l’évier où Annie lave ses pinceaux, c’est plutôt cette petite suspension en ciment que je lui ai proposé.

La déco: J’ai suggéré à Annie de se créer un petit coin juste à elle avec une chaise suspendue du département saisonnier de Patrick Morin. Ce petit coin permettra à Annie de siroter une tasse de thé, de méditer ou juste de décompresser après une grosse journée de travail.

DIY : J’ai donné comme projet DIY à Annie celui de dénicher des pattes métalliques sur lesquelles elle viendra fixer une palette de peinture pleine de couleurs. Cette création deviendra une magnifique petite table d’appoint tout à fait unique.

Il ne restera plus qu’à peindre toute la pièce, incluant le plafond, en blanc pour mettre en valeur ses œuvres et ajouter de la lumière à la pièce.

J’ai beaucoup aimé pouvoir prodiguer mes conseils aux deux gagnantes à la succursale de Saint-Eustache. Avec les conseillers experts, les gagnantes ont pu trouver et visualiser les produits dont nous avons discuté. Franchement, une chance que nous avions les conseillers à nos côtés car le magasin est immense et on y trouve vraiment de tout! Mais ce qui m’a personnellement plu le plus c’est le fait que les rangées sont basses et le centre de rénovation est facile à naviguer ce qui a rendu l’expérience de magasinage encore plus agréable. Maintenant, avec leur 1 000 $ en carte-cadeau Patrick Morin, chacune des gagnantes peut faire passer du rêve à la réalité son projet de transformation d’une pièce de sa maison qui lui tient à coeur.

Ce billet est commandité mais les propos & opinions exprimés sont les miens. 

Photos: 1 | 2 | 3 | 4



3 thoughts on “Deux consultations et un Patrick Morin

  1. Merci beaucoup Vanessa pour tes conseils qui feront de mes journées de travail un pur bonheur.
    Tu as su comprendre ma réalité et amèner mes idées au – delà de mes espérances.
    J’imagine déjà peindre dans cet ambiance!
    Et merci à Patrick Morin pour ce beau concours.
    Annie Rodrigue artiste
    Gagnante de Deconome

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *